Facebook travaille sur la modélisation 3D à partir de simples photos

0 5 295

Les laboratoires de recherche de Facebook sont capables de produire des figurines 3D à partir de simples photos de face.

On connait déjà la fonctionnalité qui permet de donner une illusion de relief ou de perspective à une photo basique quand on la publie sur Facebook. Une option qui ne fonctionnait jusqu’à il y a peu uniquement avec les clichés pris en mode portrait de l’iPhone, mais que Facebook a récemment étendue à toutes les photos.

Les laboratoires de recherche du géant des réseaux sociaux ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, et ont déjà fourni des preuves de concept de la prochaine étape, à savoir être capable de modéliser intégralement en 3D une personne à partir d’une simple photo de face en pieds.

Deviner et reproduire la morphologie d’une personne à partir d’une simple photo de face

Pour cela, l’University of Southern California, Facebook Reality Labs et Facebook AI Research s’appuient sur l’amélioration significative de la puissance de représentation offerte par les réseaux neuronaux profonds. L’idée est que l’intelligence artificielle « déduise » précisément la corpulence d’une personne ainsi que tout ce que l’on ne voit pas sur la photo afin de reproduire une image complète et détaillée sous tous les angles, y compris sa partie postérieure, vêtements inclus.

Cette approche nécessite donc une capacité de déduction, mais celle-ci encore une fois ne peut être pertinente que si elle est abondamment nourrie par une masse de données, et que l’algorithme est capable d’apprendre de ces derniers.

Dans une vidéo de démonstration, l’algorithme semble même capable de reproduire la même opération sur une vidéo.

Cela étant, les images produites seront forcément « neutres » car aucun algorithme, même le plus puissant, ne sera capable de deviner si une personne porte un sac à dos ou quelle est la forme ou la couleur du dos de sa veste, pas plus qu’il ne sera en mesure de reproduire l’éventuelle inscription figurant au dos de son t-shirt.

Reste à connaitre l’utilité de cette fonctionnalité. On peut imaginer des applications en e-commerce par exemple pour essayer virtuellement des vêtements, ou de façon plus ludique, la possibilité de reproduire la figurine d’une personne afin de l’imprimer en 3D pour la lui offrir. Prochaine étape possible : l’animation sur demande en 3D d’un sujet à partir de sa photo et sa mise en situation dans un décor donné. Une nouvelle voie vers les deepfakes ?

Source : shunsukesaito

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Comments
Chargement...