HarmonyOS : la première beta sur smartphone dès janvier 2021

0 5 197

HarmonyOS sera disponible en version beta sur certains smartphones Huawei dès le mois de janvier 2021, annonce un ingénieur de la marque chinoise. Dans un second temps, le groupe lancera un premier smartphone tournant sous l’alternative à Android sur le marché.

Privé de licence Android et des applications Google, Huawei a mis au point un OS mobile alternatif afin de survivre aux restrictions américaines. Interrogé par nos confrères d’ITHome, le Dr. Wang Chenglu, président de la section Ingénierie logicielle chez Huawei, affirme que l’OS mobile n’a pas été développé dans l’urgence suite au décret Trump. “Certains disent que nous avons conçu HongmengOS ( NDLR : le nom chinois d’HarmonyOS) à cause des sanctions. En fait, nous l’avons conçu avant, mais les sanctions nous ont poussé à accélérer” explique le Dr. Wang Chenglu. En fait, le développement de l’OS mobile maison a débuté dès 2012 dans le plus grand secret.

Huawei mise sur HarmonyOS pour survivre aux sanctions

Comme prévu, une beta d’HarmonyOS sera ouverte aux développeurs dans le courant du mois de décembre 2020. Dès janvier ou février 2021, le programme beta s’ouvrira ensuite aux utilisateurs. Seule une poignée de téléphones seront éligibles à la beta. On imagine que les futurs et hypothétiques Huawei P50 et P50 Pro en feront évidemment partie. La marque devrait d’abord lancer la beta sur le marché chinois avant de la proposer à l’international.

Le responsable affirme que le déploiement d’HarmonyOS en version finale et stable ne débutera que plusieurs mois plus tard. Tous les smartphones compatibles avec EMUI 11 pourront passer à HarmonyOS. In fine, une quarantaine de smartphones Huawei et certains smartphones Honor seront libres d’abandonner Android. Dans le courant de la fin de l’année 2021, Huawei commercialisera même son premier smartphone directement sous HarmonyOS.

En développant son OS mobile alternatif, le groupe chinois espère endiguer l’effondrement des ventes prévu en 2021. Les analystes tablent actuellement sur une baisse des ventes de 74% au cours de l’année prochaine suite aux sanctions américaines. Privé de TSMC, Huawei n’est plus en mesure de produire de puces Kirin. La division mobile est donc au point mort pour le moment.

Source : ITHome

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Comments
Chargement...