Des hackers ont volé les données confidentielles des grandes marques tel que Apple, Pfizer, Mercedes via leurs avocats

0 5 227

Le prestigieux cabinet d’avocats Campbell Conroy & O’Neil a été victime d’une attaque par ransomware en février 2021. D’après de récentes déclarations de la firme, cette cyberattaque a provoqué la fuite de nombreuses données appartenant à ses clients. Parmi eux, des membres d’entreprises influentes comme Mercedes Benz, Apple, ou encore Pfizer et Johnson & Johnson.

Le prestigieux cabinet d’avocats Campbell Conroy & O’Neil, qui conseille des dizaines d’entreprises du classement Fortune 500 et Global 500, vient d’annoncer une fuite de nombreuses données suite à une attaque par ransomware survenue en février 2021. Parmi la liste des clients concernés par cette brèche, on retrouve des grands noms de l’automobile, de l’aviation, de l’énergie, de l’industrie pharmaceutique, des transports ou encore des nouvelles technologies comme Mercedes Benz, Apple, Allianz Assurance, Boeing ou encore Pfizer et Johnson & Johnson. 

Le 27 février 2021, Campbell a pris conscience d’une activité inhabituelle sur son réseau. Campbell a mené une enquête et a déterminé que le réseau était impacté par un ransomware, qui empêchait l’accès à certains fichiers sur le système”, a annoncé le cabinet ce lundi 19 juillet dans un communiqué de presse.

D’après Campbell, les pirates qui se cachent derrière cette attaque ont été en mesure d’accéder à certaines données appartenant aux clients du cabinet, comme les noms, la date de naissance, le numéro de permis de conduire, des numéros de compte, des numéros de sécurité sociale, des informations bancaires, médicales ou encore des données biométriques.

LE FBI ENQUÊTE SUR LE GROUPE DE HACKERS RESPONSABLE DE L’ATTAQUE

Désormais, le cabinet craint que les hackers ne se servent de ces données pour faire chanter les victimes et les inciter à payer une rançon, sous peine de voir ces informations publiées sur la toile. Pour l’instant, le cabinet n’a pas divulgué l’identité du groupe de hackers responsable de l’attaque. Nous savons néanmoins que le cabinet a engagé des enquêteurs indépendants pour travailler sur l’affaire, tandis que le FBI a été mis au courant de cette fuite.

Pour rappel, cette attaque survient alors que les États-Unis ont décidé de durcir sa politique concernant les attaques par ransomware. Il faut dire que des entreprises et infrastructures essentielles du pays ont été frappées ces derniers mois, à l’image des attaques contre le plus grand pipeline de carburant américain, ou bien contre la société Kaseya, entreprise américaine spécialisée dans la vente de logiciels de gestion de réseau. Au total, les activités de plus de 1500 entreprises dans le monde ont été perturbées par cette attaque. 

Source : Bleeping Computer

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Comments
Chargement...