Google Play Store : elles espionnent des millions d’utilisateurs, désinstallez vite ces 11 applications !

0 5 145

Le Google Play Store abrite une nouvelle fois des applications vérolées. Les chercheurs en sécurité informatique d’AppCensus ont découvert la présence sur la boutique de 11 applications capables d’espionner les utilisateurs et de collecter certaines données comme la localisation GPS ou bien les adresses mail et numéros de téléphone. 

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une équipe de chercheurs en sécurité informatique fasse part d’une nouvelle découverte inquiétante pour les utilisateurs Android. Rien qu’en mars 2022, on se souvient de ces faux antivirus Android capables de voler votre argent, ou encore de ces applications très populaires sur le Play Store et l’App Store qui étaient en réalité des arnaques.

La révélation du jour, on la doit aux chercheurs en sécurité informatique d’AppCensus. Ces experts ont découvert la présence sur le Google Play Store de 11 applications malveillantes, capables notamment d’espionner les utilisateurs à leur insu. Ce qui est inquiétant dans cette affaire, c’est le nombre de téléchargements que cumulent ces applis : plus de 60 millions. Soit autant de victimes potentielles. Voici la liste des applications concernées :

  • Speed Camera Radar
  • Al-Moazin Lite (Heures de prières)
  • Wi-Fi Mouse (Contrôle à distance pour PC)
  • QR & Barcode Scanner (développé par AppSource Hub)
  • Qibla Compass – Ramadan 2022
  • Simple Weather & Clock Widget (developper by Difer)
  • Handcent Next SMS-Text with MMS
  • Smart Kit 360
  • Al Quran MP3 – 50 Reciters & Translation Audio
  • Full Quran MP3 – 50 Languages & Translation Audio
  • Audiosdroid Audio Studio DAW

CES APPLIS PEUVENT COLLECTER VOS DONNÉES GPS

Comme vous pouvez le constater, cette liste est plutôt éclectique, entre des lecteurs de QR Code, des applis météo, des messageries, mais aussi des applis dédiées à la pratique de l’Islam. D’après les chercheurs, ces applications malveillantes abritaient un malware capable de collecter plusieurs données issues des smartphones des victimes, comme l’adresse e-mail, les numéros de téléphone en passant par certains mots de passe ou encore l’historique de localisation GPS. 

Fait inquiétant, une société suspecte du nom de Measurement Systems a payé vraisemblablement une fortune pour récolter ces données précises via un SDK (kit de développement logiciel) intégré dans les applis précédemment citées. L’entreprise n’a pas souhaité répondre aux questions de nos confrères du Wall Street Journal. Après la publication des recherches de AppCensus, Google a supprimé les applis concernées du Play Store.

Néanmoins, elles viennent de faire leur retour sur la boutique d’applications. Si on se doute que Google s’est assuré qu’elles soient désormais sans danger, on vous invite à supprimer immédiatement ces applis si vous les avez téléchargés avant que les chercheurs d’AppCensus ne les découvrent. 

Source : Wall Street Journal

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Comments
Chargement...