IPTV : le pirate est condamné à 30 mois de prison après avoir gagné plus de 2,6 millions €

0 5 118

Un habitant du Royaume-Uni qui revendait des box pirates IPTV sous Android vient de voir sa sentence prononcée. S’il revendait ses boîtiers ouvertement dans sa boutique physique et sur eBay, il a tenté de dissimuler certaines preuves tout au long de l’enquête qui a poussé à son interpellation. Il a été finalement condamné à 30 mois d’emprisonnement.

Au milieu des années 2010, l’entreprise Droidsticks, qui proposait des box IPTV livrées avec un pack Kodi prêt à l’emploi, s’est taillé une solide réputation au Royaume-Uni. Mais la box, qui fonctionnait sous Android, contenait tout le nécessaire pour recevoir des milliers de chaînes et de services de streaming… De manière totalement illégale.

Halton Powell, unique gérant de la société en question, a fini par se faire arrêter en 2016, mais c’est seulement aujourd’hui que son procès a eu lieu. Et s’il a réussi à gagner plus de 2,5 millions d’euros avec son petit business, la sentence vient de tomber.

CE VENDEUR DE BOÎTIERS IPTV PIRATES A RÉCOLTÉ PLUS DE 2,6 MILLIONS D’EUROS

Pour commercialiser sa box, Halton Powell n’est pas allé chercher bien loin : s’il avait sa propre boutique, il utilisait aussi eBay. Bien que n’ayant aucune information quant au contenu de la box, la plateforme s’est rapidement préoccupée des ventes fulgurantes de l’appareil.

Une enquête a ainsi été menée en mars 2015. Après avoir acheté une box de DroidSticks, l’enquêteur a constaté que celle-ci utilisait le fameux logiciel Kodi (anciennement connu sous le nom de XBMC). Rien de répréhensible en soi, sauf que la box contenait également un pack appelé Droisticks Wizard. Cette application permet d’installer tout un tas de modules supplémentaires, qui offrent le moyen d’accéder à des flux piratés de chaînes et services de streaming.

droidsticks

En juin 2016, une perquisition a permis de mettre la main sur 1 300 appareils dans un box de stockage, ainsi que 121 autres appareils dans le magasin de Halton Powell. Au final, le principal intéressé a réussi à écouler 24 515 modèles de sa box, pour un total de 2 344 949 livres, soit un peu plus de 2,6 millions d’euros. Halton Powell, qui a refusé dans un premier temps de fermer boutique, a tenté de dissimuler certaines preuves l’incriminant. Il a notamment passé son forum d’aide aux utilisateurs en mode privé.

IL PLAIDE COUPABLE ET ÉCOPE FINALEMENT DE 2 ANS ET 1/2 D’EMPRISONNEMENT

Mais trop tard, le mal était fait et ce ne sont pas les preuves qui ont manqué. Lors de son procès en date du 11 novembre 2022, Halton Powell a dû plaider coupable. Il a finalement été condamné à 2 ans et 6 mois d’emprisonnement, la Cour ayant statué qu’il était parfaitement conscient de ce qu’il faisait.

Ce n’est bien évidemment pas la première affaire du genre, mais c’est l’une des plus lourdes. On se souvient par exemple d’un vendeur de boîtiers qui avait été condamné à payer 145 000 euros en début d’année ou de cet autre qui avait écopé de 2 ans de prison avec sursis, mais qui n’avait gagné “que” 96 000 euros sur eBay.

On ignore pour le moment si tout ou partie de l’argent récolté par Halton Powell se trouve toujours sur son compte bancaire, mais le Crown Prosecution Service veut entamer une procédure afin de récupérer tous les actifs potentiellement encore disponibles.

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Comments
Chargement...