Japon : un quadragénaire arrêté pour avoir revendu des PS3 modifiées

4 655

Au Japon, un homme âgé d’une quarantaine d’années a été arrêté pour avoir revendu des PS3 modifiées pouvant copier des jeux physiques. Le mis en cause a expliqué’avoir agi de la sorte pour se faire de l’argent.

Ce n’est pas parce que la PlayStation 5 commence à brûler les lèvres que les autorités japonaises laissent passer tout délit impliquant des consoles de jeu mises sur le bas-côté. La PS3 par exemple, dont une partie de la ludothèque s’est retrouvée sur la génération suivante grâce à un phénomène de remastérisation semblant n’avoir jamais été aussi puissant.

Reste que cette machine offre désormais de nombreux jeux pour des tarifs plus ou moins modiques. Étant donné qu’elle fonctionne avec un support de stockage magnétique, on peut également trouver, vendus sous le manteau, des modèles renfermant des dizaines de titres illégalement copiés sur un disque dur de grande capacité.

Image associée

Revente de PS3 modifiées au Japon : deux lois enfreintes

S’il fallait vous en convaincre, la revente de tels bestiaux est vivement déconseillée au Japon. Kotaku rapporte ainsi en anglais une nouvelle publiée en japonais sur le site de la NHK où un homme de 44 ans a été arrêté à Kagawa, au Japon, pour ce motif.

Notre homme est accusé d’avoir modifié des PS3 de manière à leur permettre de copier des jeux physiques et de pouvoir y jouer sans avoir à réinsérer le disque. A Tadaaki est également soupçonné d’avoir revendu ces machines. Il a appréhendé pour avoir vendu à un quadragénaire de Tokyo une PS3 ainsi modifiée pour 15 555 yens (environ 130 euros).

Résultat de recherche d'images pour "PS3 modifié"

En agissant de la sorte, A. Tadaaki a, nous le dit-on, enfreint deux lois. A d’abord été violée la loi japonaise sur les marques. Ensuite, c’est la loi sur la Prévention de la Concurrence Déloyale qui n’a pas été respectée ici.

Cette dernière protège les droits des sociétés quant à la vente de leurs produits.

Les faits remontent à l’année dernière et la transaction avait été observée sur un site d’enchères en ligne. L’homme, travailleur à temps partiel, a été appréhendé en début de semaine. 40 PS3 ont été découvertes dans son appartement, et les autorités vont déterminer si toutes ces consoles ont elles aussi été modifiées. Le mis en cause a expliqué s’être livré à cette pratique pour se faire de l’argent.

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]
Comments