Bitcoin : pour la Suède l’Europe devra interdire le minage de cryptomonnaies

0 5 130

La Suède exige que l’Europe mette un terme au minage de Bitcoin. Le pays nordique craint que l’augmentation des fermes de minages sur son territoire l’empêche de remplir les objectifs de l’accord de Paris contre le réchauffement climatique.

Erik Thedéen et Bjorn Risinger, les directeurs de l’Autorité suédoise de surveillance financière et de l’Agence suédoise de protection de l’environnement, se sont ouvertement affichés à l’encontre du minage de cryptomonnaies, rapporte Euronews. Les autorités suédoises demandent à ce que l’Europe prenne des mesures pour interdire les fermes de minage. Pour mémoire, la Chine a déjà sévi à l’encontre des infrastructures destinées à miner du Bitcoin.

La Suède pointe du doigt la consommation énergétique du mining. D’après plusieurs études, le minage de Bitcoin, la première cryptomonnaie du marché, consomme autant qu’un pays comme la Finlande, soit 0,5% de l’électricité produite au monde. D’après Erik Thedéen, la consommation d’énergie des fermes localisées sur le sol suédois ne cesse de grimper en flèche.

LA SUÈDE ACCUSE LE MINAGE DE BITCOIN D’ACCAPARER SES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Entre avril et août 2021, la consommation d’énergie du minage de Bitcoin en Suède a augmenté “plusieurs centaines de %”, affirme le responsable de l’Autorité suédoise de surveillance financière. Cette augmentation est notamment due à l’exode des mineurs chinois. Chassés de Chine, ils se sont réfugiés dans d’autres pays du monde. Erik Thedéen assure que le minage en Suède consomme maintenant l’électricité équivalente de 200 000 ménages suédois.

Le minage de Bitcoin bientôt banni de l'Union Européenne ?

Dans une lettre ouverte adressée aux dirigeants européens, ils assurent que le minage de Bitcoin pourrait bien empêcher la Suède de remplir ses obligations climatiques dans le cadre de l’Accord de Paris. Adopté en 2015, ce traité international sur le réchauffement climatique prévoit de maintenir l’augmentation de la température mondiale à un niveau bien inférieur à 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels.

Pendant plusieurs années, la Suède s’est imposée parmi les pays les plus actifs dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour tenir ses objectifs, le pays nordique a drastiquement augmenté sa part d’électricité issue des énergies renouvelables. Après des années dans la bonne direction, la Suède craint que le minage de Bitcoin ne réduise ses efforts à néant. Notez que c’est justement pour les énergies renouvelables disponibles que de nombreux mineurs se sont relocalisés en Suède.

“Il est actuellement possible de conduire une voiture électrique de taille moyenne pendant 1,8 million de kilomètres en utilisant la même quantité d’énergie nécessaire pour extraire un seul Bitcoin. C’est l’équivalent de 44 tours autour du monde. 900 bitcoins sont extraits chaque jour. Ce n’est pas une utilisation raisonnable de nos énergies renouvelables”, résume la lettre ouverte.

Source : Euronews

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Comments
Chargement...