CES 2021 : tout ce qu’il faut attendre du plus grand salon high tech de l’année

0 5 190

Le CES 2021 va nous abreuver d’une ribambelle de nouveaux produits, matures et prêts à la commercialisation ou encore à l’état de concept ou prototype, qui vont imprimer la tendance tech de 2021, mais aussi des années suivantes. Cette édition “All Digital” sera riche en annonces malgré les circonstances particulières de sa tenue.

Le Consumer Electronic Show (CES) est le premier grand rendez-vous technologique de l’année et donne le tempo des innovations, nouvelles technologies et futurs produits commercialisés dans les mois ou années à venir. Cette édition se tient bien entendu dans des circonstances particulières dues à l’épidémie de COVID-19 empêchant tout grand rassemblement. Ce CES 2021 est ainsi “All-Digital” et se tient exclusivement en ligne, et non pas à Las Vegas comme à l’accoutumée. Ce qui ne va pas empêcher des centaines de marques à présenter leurs derniers travaux à travers conférences online ou communiqués. Alors, à quoi faut-il s’attendre en cette année si particulière ?

Dates du CES 2021

2021 rompt avec la tradition. Habituellement, le CES débute seulement quelques jours après le Nouvel An, dès la première semaine de l’année. Il faudra se montrer un petit peu patient cette fois puisque le CES 2021 se tient officiellement du 11 au 14 janvier. Mais il faut s’attendre à des annonces en amont de la part des constructeurs, comme ce fut déjà le cas pour les éditions précédentes. Lors de la fourchette du 11 au 14 janvier, nous aurons principalement droit à des tables rondes et conférences ainsi qu’à des remises de prix, les annonces seront quant à elles réparties sur une plus grande étendue de temps.

Ci-dessous, retrouvez quelques conférences susceptibles de vous intéresser, sachant que de nombreux constructeurs n’ont pas encore communiqué de date ou horaire exacts.

  • HiSense : 11 janvier 2021 à 14h (heure de Paris).
  • LG : 11 janvier 2021 à 14h (heure de Paris).
  • Samsung : 11 janvier 2021 à 15h (heure de Paris).
  • Panasonic : 11 janvier 2021 à 16h (heure de Paris).
  • Philips : 11 janvier 2021 à 16h (heure de Paris).
  • TCL : 11 janvier 2021 à 17h (heure de Paris).
  • Canon : 11 janvier 2021 à 17h (heure de Paris).
  • Intel : 11 janvier 2021 à 19h (heure de Paris).
  • Sony : 11 janvier 2021 à 23h (heure de Paris).
  • AMD : 12 janvier 2021 à 17h (heure de Paris).
  • Nvidia : 12 janvier 2021 à 18 heures (heure de Paris).

CES 2021 : les annonces smartphones

Si une très grande variété de produits tech sont présentés lors du CES 2021, nous n’avons généralement pas de lancement majeur de smartphone lors de cet événement. Les constructeurs ont pendant longtemps préféré réserver leurs produits pour le Mobile World Congress (MWC). Et la tendance de cette industrie va de plus en plus vers la non participation à ce genre de grands rendez-vous, les constructeurs (Apple, Samsung, Xiaomi…) préférant organiser leurs propres conférences sans s’associer au CES ou au MWC. Samsung va par exemple tenir son événement Unpacked de présentation de la série Galaxy S21 le 14 janvier 2021, soit le dernier jour officiel du CES, mais a priori sans aucun lien avec ce dernier.

Il est toutefois possible que quelques nouveaux modèles de smartphones soient tout de même présentés. Soit des entrée ou milieu de gamme de marques réputées, soit des appareils d’outsiders, des marques qui ne sont pas ou peu connues dans le secteur mobile et qui souhaitent gagner en visibilité grâce au CES sans craindre de rester dans l’ombre des grands constructeurs.

L’une des tendances de 2021 sera l’écran pliable. Huawei et Motorolo ont commencé à tâter le marché, Samsung l’a déjà embrassé, et d’autres fabricants vont les rejoindre cette année, dont Xiaomi, Oppo, Vivo et peut-être Google. Il est possible qu’un prototype ou un concept de smartphone pliant soit présenté à l’occasion de ce CES.

CES 2021 : Mini LED, Micro LED, QD-OLED et 8K pour les TV

Le Consumer Electronic Show est souvent le moment choisi par les marques pour présenter leurs nouvelles séries de téléviseurs, qui seront ensuite lancées sur le marché quelques mois plus tard. L’édition 2020 avait été particulièrement intéressante puisque nous avions pu apercevoir des TV 8K Samsung et LG destinées au grand public. On peut s’attendre à voir de nouveaux modèles affichant une telle définition cette année, peut-être pour un prix légèrement plus abordable.

Les deux constructeurs sud-coréens seront en tout cas cette année encore les deux grands initiateurs de tendance sur le marché TV avec l’annonce de téléviseurs grand public équipées de nouvelles technologies de rétroéclairage, qui doivent permettre au LCD de se rapprocher des performances de l’OLED. LG a dégainé le premier en communiquant sur ses futures TV QNED. Celles-ci seront équipées de Mini LED, bien plus petites que les LED classiques, mais aussi plus nombreuses : jusqu’à 30 000 selon la firme. Elles permettent ainsi un meilleur contraste que ce que proposent les meilleurs téléviseurs LCD actuels en Full Array Local Dimming (FALD) en plus du support de la définition 8K et d’une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz.

LG QNED TVs are about to introduce mini LED technology on a grand scale »  Gadget Flow

LG a également présenté la nouvelle version de son système d’exploitation pour Smart TV : Web OS 6.0. Cette dernière se dote d’un design plus intuitif en donnant directement accès aux applications les plus utilisées. L’interface d’accueil, qui occupe désormais tout l’écran, affiche quant à elle des recommandations de contenu en fonction de l’historique de visionnage. WebOs 6.0 s’accompagne d’une toute nouvelle Magic Remote, équipée de la technologie NFC qui permet de partager l’écran de son smartphone sur la télévision.

LG va aussi proposer des démonstrations de produits qui ne sont pas encore forcément prêts pour viser la production de masse. Parmi eux, un écran OLED 4K de 48 pouces aux multiples technologies innovantes. Tout d’abord, sa dalle flexible permet de changer à souhait entre un mode incurvé jusqu’à 1000R et un mode plat. Le premier est idéal quand on est seul lors de ses sessions gaming (l’écran va jusqu’à 120 Hz de fréquence de rafraichissement et un a un temps de réponse de seulement 0,1 ms) pour l’immersion, le second est préférable quand on est plusieurs à regarder le téléviseur, un programme ou une série sur Netflix par exemple. De plus, le système CSO (Cinematic Sound OLED) produit l’audio du contenu directement via la dalle, sans haut-parleur, ce qui permet d’obtenir un écran très fin et d’avoir la sensation que le son sort directement de la bouche des personnages.

LG profite aussi du CES 2021 pour montrer un écran OLED 55″ transparent qui permet d’afficher du contenu tout en voyant au travers ce qu’il se passe derrière. Le fabricant a pensé à plusieurs usages :

  • Au pied du lit, dans un cadre, pour afficher des informations ou regarder des contenus confortablement depuis sa chambre.
  • Dans le métro pour remplacer les fenêtres et afficher les actualités, des informations sur le trafic ou les lignes, sans couper la vue avec l’extérieur.
  • Dans un restaurant pour commander, avoir des détails sur les plats et produits, puis regarder des contenus TV en attendant que la commande n’arrive, le tout en continuant de voir les personnes assises en face de soi.
LG écran OLED invisible

Samsung n’a pas encore abattu toutes ses cartes, mais le fabricant ne devrait pas être en reste. Il a déjà déposé de nombreuses appellations commerciales qui semblent indiquer que des téléviseurs QLED de nouvelle génération jouissant de technologies inédites sont en préparation. QLED Neo, QLED Platinum, QLED Z, Quantum Matrix, QLED+… nous devrions en savoir plus à l’occasion de ce CES 2021. Il est probable qu’au moins l’une de ces options ne cache l’équivalent de Samsung au QNED de LG, le fabricant travaillant également sur des téléviseurs à Mini LED. On sait que Samsung développe également ce que l’on appelle le Quantum Dot OLED, qui permettrait d’avoir un téléviseur parfait avec les contrastes de l’OLED et la luminosité du QLED. Mais ce ne sera peut-être pas pour cette année. En revanche, on devrait apercevoir au moins une TV Micro LED chez Samsung, une technologie elle aussi quasiment sans défaut et mieux maitrisée que le QD-OLED, mais extrêmement coûteuse et que nous ne sommes pas prêt de voir commercialiser auprès du grand public à court terme.

Samsung a d’ores et déjà annoncé que ses téléviseurs QLED de 2021 seront compatibles avec le nouveau standard HDR10+ Adaptative, qui vient concurrencer le Dolby Vision IQ. Cette technologie permet d’optimiser l’image en direct, scène par scène, comme le HDR10+, mais avec une fonctionnalité supplémentaire : en utilisant les capteurs de luminosité des TV, elle prend également en compte l’environnement lumineux de l’utilisateur pour délivrer l’image qui convient le mieux à la situation.

Sony, HiSense, Panasonic, TCL ou Philips devraient également faire des annonces lors de ces CES 2021, mais les projecteurs devraient se braquer surtout sur LG et Samsung. Lors de cette édition, on devrait donc voir se démocratiser la 8K ainsi que le HDMI 2.1 et débarquer le QNED (Mini LED) comme nouvelle meilleure technologie LCD à prix “abordable”. Des démonstrations à base de Micro LED ou QD OLED sont possibles, mais pas pour des produits commercialisés auprès des consommateurs en 2021. Pas impossible que des “TV à écran enroulable” comme le LG Signature OLED R fassent également une apparition. Enfin, il n’est pas à exclure que des partenaires de Google nous parlent d’une transition d’Android TV vers Google TV.

CES 2021 : Intel et AMD vont parler processeurs (et possiblement GPU)

L’affrontement entre Intel et AMD sur le marché des CPU s’exporte jusqu’au CES. Le programme d’Intel s’annonce chargé avec de possibles annonces concernant les processeurs Tiger Lake qui vont équiper les ordinateurs portables de la prochaine génération, les CPU Rocket Lake destinés aux ordinateurs de bureau orientés gaming et enfin les processeurs Ice Lake pour serveurs. Intel, qui a bien du mal à innover ces dernières années et à réduire la finesse de gravure de ses processeurs, joue gros. Le fondeur pourrait également évoquer des GPU, et présenter des puces de sa filiale Mobileye, spécialisée dans la conduite autonome.

Son concurrent AMD, qui au contraire se porte très bien, annonce qu’il va profiter du CES 2021 pour partager “sa vision pour l’avenir de la recherche, de l’éducation, du travail, du divertissement et des jeux, y compris un portfolio de solutions informatiques et graphiques hautes performances“. Nous comprenons que nous devrions avoir des nouvelles concernant des CPU et GPU de la marque, quelques semaines après l’officialisation des Ryzen 5000. Il pourrait s’agir de CPU également sous architecture Zen 3, mais cette fois-ci destinés aux laptops et non aux PC de bureau. L’on pourrait aussi entendre parler de processeurs pour serveurs basés sur Zen 3. Et après les nouvelles cartes graphiques Radeon RX exploitant l’architecture RDNA 2, AMD pourrait avoir des nouvelles à nous annoncer concernant d’autres GPU sous RDNA 2.

CES 2021 : de nouvelles cartes graphiques Nvidia ?

Nvidia a frappé un grand coup en annonçant il y a quelques mois ses GeForce RTX 3070, 3080 et 3090, puis sa RTX 3060 Ti. Quatre modèles de carte graphique au rapport qualité-prix extrêmement intéressant qui permettent au géant américain de voir l’avenir sereinement malgré des ruptures de stock lors des premiers mois. Et la marque ne devrait pas s’arrêter là puisqu’au moins deux autres GPU sont attendus dans les semaines qui viennent : une RTX 3060 et une RTX 3080 Ti. Sachant que Nvidia tient une conférence le 12 janvier pour ce CES 2021, on peut espérer que les équipes du groupe profitent de l’occasion pour révéler l’une de ces cartes graphiques, voire les deux.

rtx 3080 vs rtx 3070

CES 2021 : des ordinateurs portables en pagaille

Le CES est l’occasion pour les constructeurs de laptops de nous présenter leurs sorties à venir pour le premier semestre de l’année, voire parfois pour les 12 prochains mois. Face à l’émergence des smartphones et tablettes, le marché du PC était en baisse depuis le début de la décennie passée, il a connu un regain de forme en 2020 suite aux conséquences de l’épidémie de Covid-19, qui a encouragé l’achat d’ordinateurs pour le télétravail ou le divertissement.

Dell, Acer, Asus, Lenovo, HP et leurs concurrents vont sans aucun doute en profiter pour tenter de tirer leur épingle du jeu. On attend surtout des ultrabook, ces laptops fins et légers disposant d’une très importante autonomie et parfois d’une connectivité au réseau mobile taillées pour la productivité. Mais nous devrions également avoir notre dose de PC portables gaming, surtout si AMD annonce de nouveaux CPU et GPU pour laptops.

Huawei MateBook 14

L’une des tendances à suivre de l’industrie est bien sûr l’arrivée de l’architecture ARM sur nos ordinateurs. La puce M1 de Apple est bluffante et on sait que Microsoft est en train de développer des PC Surface sous ARM. Huawei travaille également sur un processeur ARM maison pour PC portable. La firme de Redmond n’étant pas connue pour communiquer outre mesure sauf par l’intermédiaire de ses partenaires au CES, on ne devrait pas voir débarquer le fameux Surface ARM lors de l’événement. On devrait par contre apercevoir de nouveaux laptops sous ARM équipés de puces Qualcomm, comme c’est le cas depuis deux ans.

CES 2021 : encore plus de moniteurs ?

Comme pour la catégorie précédente, nous avons ici affaire à un type de produits historiquement déjà bien représenté aux différentes éditions du CES, et qui bénéficie en ce moment d’un coup de pouce de par la situation sanitaire. Les moniteurs pour ordinateur profitent aussi du rebond du marché PC, qu’ils soient orientés productivité ou gaming. Avec dans ce dernier cas des fiches techniques qui devraient être encore plus démentielles que ce à quoi les constructeurs nous ont habitués : QLED, OLED, 240 Hz, QHD, 4K voire 8K au menu.

CES 2021 : Sony à surveiller sur l’audio

Nous n’échapperons pas à de nouveaux casques et écouteurs True Wireless. Et forcément, les regards se tournent vers Sony, qui commercialise des produits d’excellente facture. Le WH-1000XM4, dernière itération de son casque phare, est encore récent et nous ne devrions pas voir de successeur dès le CES. Mais on peut rêver de nouveaux intra-auriculaires qui viendraient prendre la succession des WF-1000XM3.

Sony WH 1000XM4

De nombreuses autres marques devraient nous abreuver de solutions audio de mobilité, avec on l’espère de nouvelles options de contrôle par geste ou mouvement et des fonctionnalités d’annulation du bruit ambiant plus efficaces. Soundcore, la branche audio du fabricant Anker, va présenter des écouteurs TWS. Panasonic pourrait aussi proposer des TWS avec réduction du bruit après nous avoir étonnés l’année dernière avec ses RZ-S500W.

CES 2021 : enfin la photo et la vidéo à l’honneur ?

Le CES n’est pas forcément le rendez-vous favori des fabricants d’appareils photo et caméra, mais on a parfois droit à quelques pépites. De nouvelles références devraient arriver chez Canon, Nikon et Sony prochainement et le CES pourrait constituer une opportunité pour de tels lancements. Pour la vidéo, action cams, stabilisateurs ou drones pourraient être présentés, GoPro, DJI et Insta360 étant des marques à suivre en la matière.

CES 2021 : webcams et microphones pour répondre à la demande

2020 aura été l’avènement du télétravail, confinement et règles de distanciation sociale obligent. Mais comme il faut tout de même bien communiquer avec ses collègues, supérieurs ou clients autrement que par email, Slack ou autre plateforme de travail collaboratif, la demande en webcams et microphones a explosé ces derniers mois. Les constructeurs devraient surfer sur la vague pour annoncer de nouveaux produits dans ce domaine. Et comme la qualité de sa connexion à internet est primordiale quand on travaille à domicile, des routeurs, amplificateurs ou appareils de réseau Mesh WiFi devraient aussi montrer le bout de leur nez.

CES 2021 : réalité virtuelle et augmentée ont leur mot à dire

Le CES est souvent l’occasion de tester des produits liés à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée. Cette année, il sera plus difficile de rendre compte du potentiel des produits sans être sur place pour se faire une idée, mais nous devrions tout de même avoir droit à des annonces, notamment concernant des casques VR, toujours plus performants et dont certains modèles commencent à devenir abordables. L’AR de son côté intéressera plus les professionnels que le grand public pour ses applications.

valve index

CES 2021 : des objets connectés à la pelle évidemment

L’internet des objets se développe de plus en plus et a un bel avenir devant lui avec la 5G qui va peu à peu s’imposer. En attendant, les appareils de domotique restent encore très dépendants au réseau WiFi. Entre l’électroménager (réfrigérateurs, cafetières…), l’éclairage, le chauffage, la sécurité, les volets, les aspirateurs et bien d’autres, nous devrions voir une ribambelle d’objets connectés en tout genre lors de CES.

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Comments
Chargement...