Coronavirus : possibilité de dépistage par les montres connectées avant les premiers symptômes

0 5 149

Les montres connectées sont capables de dépister le coronavirus, démontre une étude. D’après les chercheurs, les smartwatchs équipées d’un moniteur cardiaque peuvent en effet déceler les premiers signes du Covid-19. Grâce à leur capteur intégré, les montres sont en mesure de détecter de petits changements dans le rythme cardiaque de leur porteur. Il s’agit d’un des signes annonciateurs de l’infection. 

Selon une étude des chercheurs du Mont Sinaï, un centre de recherche médical basé à New York, les montres connectées comme l’Apple Watch sont en mesure de dépister efficacement le Covid-19. Les montres sont “capables de signaler l’apparition du Covid-19 jusqu’à sept jours” avant un test de dépistage PCR et l’apparition des premiers symptômes.

Dans le cadre de l’étude, les chercheurs ont suivi un groupe de 297 professionnels de la santé entre le 29 avril et le 29 septembre 2020. Tous les participants portaient constamment une Apple Watch connectée à un iPhone. Toutes les Apple Watch, y compris l’Apple Watch SE plus abordable ou les modèles plus anciens lancés depuis 2015, embarquent un moniteur cardiaque. Depuis 2018, Apple intègre aussi un électrocardiogramme (ECG), qui est par contre absent du modèle SE.

Une montre connectée pour dépister les individus asymptomatiques

Pour les besoins du test, une application capable de mesurer dans les détails leur fréquence cardiaque était installée sur la montre. Robert P. Hirten, le médecin en charge de l’étude, affirme que les Apple Watch ont alors décelé des changements flagrants dans le rythme cardiaque des porteurs lors de l’apparition des premiers symptômes. L’analyse des relevés permet donc de corroborer le diagnostic posé par un professionnel.

Dans les deux semaines après l’apparition des symptômes (fièvre, toux, frissons, douleurs…) et la pose diagnostic, l’Apple Watch a enregistré un retour à la normale de la fréquence cardiaque. In fine, l’analyse des données fournies par les montres connectées permet de mieux comprendre quand le virus s’attaque à l’organisme. Une étude de l’université de Stanford abonde dans le même sens. Lors d’une expérimentation analogue, des montres connectées ont décelé la présence du Covid-19 avec un taux de réussite de 81%.

Huawei announces WATCH GT 2 Pro, supports oximetry, HarmonyOS apps –  cnTechPost

“Développer un moyen d’identifier les personnes qui pourraient être malades avant même qu’elles ne sachent qu’elles sont infectées constituerait une percée importante dans la gestion du COVID-19” avance le docteur Robert P. Hirten. Grâce aux montre connectées, il est aussi possible d’identifier les personnes asymptomatiques avant qu’elles ne contaminent leur entourage.

“Nous pouvons utiliser ces nouvelles technologies pour mieux répondre à l’évolution des besoins en matière de santé” estime le docteur en médecine. Notez que Tim Cook himself, PDG d’Apple, a brièvement mentionné l’étude du Mont Sinaï lors de la keynote de présentation des Apple Watch Series 6 en septembre dernier.

Source : Mont Sinaï

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Comments
Chargement...