Russie : il porte plainte contre Apple qui l’aurait rendu gay

4 841

Ce n’est pas le premier avril, et l’histoire étant relayée par la très sérieuse agence AFP, ce n’est donc pas un canular même si elle en a tout l’air. Un Russe a porté plainte contre Apple pour préjudice moral. Le tort du constructeur ? Avoir rendu cet utilisateur d’iPhone… homosexuel. Au lieu des bitcoins soi-disant commandés depuis une app de cryptomonnaie téléchargée depuis l’App Store, il aurait reçu… 69 « GayCoins » (!) accompagnés d’un message en anglais conseillant : « Ne juge pas avant d’avoir essayé ».

On se pince pour y croire, mais l’histoire ne s’arrête pas là. Dans sa poursuite contre Apple, le plaignant convient qu’« en effet, comment juger sans essayer ». Il a donc décidé « d’essayer les relations homosexuelles ». Et voilà que deux mois plus tard, « je suis plongé dans une relation intime avec une personne de mon sexe et je ne peux pas revenir en arrière », se désole-t-il. Il a désormais un « petit copain stable » et ne sait pas comment expliquer la situation à ses parents. « Ma vie a changé pour le pire et ne redeviendra jamais normale ».

Apple l’aurait donc manipulé et « poussé à l’homosexualité », accuse-t-il, et de demander un million de roubles (environ 14 000 €) de dommages et intérêts pour ses « souffrances morales et [ses] dommages psychologiques ». L’avocate du plaignant plaide qu’Apple est « responsable » des apps distribuées sur sa boutique. Le constructeur n’a pas fait de commentaires.

On pourrait rire de cette affaire rocambolesque, si seulement la situation de la communauté LGBTQ en Russie n’était pas aussi précaire. Depuis 2013, une loi interdit la « propagande homosexuelle auprès des mineurs », un texte condamné par la Cour européenne des droits de l’homme en 2017.

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Comments