Windows 12 est prévue pour juin 2024, avec un fort accent sur l’IA

0 5 325

Windows 12 pourrait débarquer dès le mois de juin prochain, selon le très sérieux journal taïwanais Commercial Times. L’OS serait publié en même temps qu’une nouvelle vague de PC qui miseraient tout sur l’IA.

Quand débarquera Windows 12 ? En toute logique, la nouvelle version du système d’exploitation devrait arriver dans la courant de l’année 2024. Le journal taïwanais The Commercial Times se risque aujourd’hui à dire que la sortie serait prévue pour juin prochain. Elle serait accompagnée d’une nouvelle vague de PC qui mettraient le paquet sur l’IA.

Pour affirmer ses dires, le journal ne s’appuie pas sur des déclarations de Microsoft, mais sur celles de différents acteurs du marché du PC, comme Acer, MSI, Gigabyte ou Quanta. Ils affirment que juin 2024 verra l’émergence d’un tout nouveau type d’ordinateur axé sur l’IA. Ce lancement coïncideraient avec l’arrivée de Windows 12, qui mettrait le paquet sur ce segment.

WINDOWS 12 DEVRAIT S’ACCOMPAGNER D’UN NOUVEAU TYPE DE PC AXÉ SUR L’IA

Il ne s’agit que d’une conjecture effectuée par le Commercial Times. Un lancement estival serait en effet tout à fait hors du commun pour Microsoft, qui est plutôt habitué à sortir son OS en octobre. Cependant, la révolution que représente l’IA pour le secteur pourrait pousser la firme de Redmond à changer ses plans.

Reste à se poser la question : qu’est-ce qu’un PC IA ? En quoi les ordinateurs de 2024 changeraient la donne par rapport à nos PC actuels sur ce segment ? Si on peut supposer qu’il y aura une grosse pincée de marketing là-dedans, on ne peut négliger l’apport des nouveaux processeurs d’Intel (notamment les Meteor Lake) ou d’AMD, qui offriront plus de puissance de calcul et une architecture adaptée. Plus encore, l’arrivée des SoC Snapdragon X Elite, processeurs ARM présentés au début du mois de novembre et misant aussi sur l’IA, pourrait bousculer le marché.

Quoi qu’il en soit, Windows 12 arrive en 2024, c’est une certitude. Microsoft mise énormément sur l’IA et l’utilise déjà dans Windows 11 via l’outil Copilot. Si pour le moment, cette technologie reste accessoire sur le système d’exploitation, elle pourrait bien être au centre de tous les usages sur le futur OS. Une chose est sûre, tous les acteurs du marché, que ce soit Microsoft ou les fabricants de PC, vont le mettre en avant, pour le meilleur et pour le pire.

Source : The Commercial Times 

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Comments
Chargement...