Vos conversations Google Messages seront sécurisées, quel que soit le destinataire

0 5 117

Google est sur le point de procéder à une mise à jour importante de sa plateforme de messagerie, car de récentes découvertes suggèrent la mise en œuvre imminente de Messaging Layer Security (MLS) dans Google Messages.

Google s’apprêterait à améliorer Google Message grâce à Messaging Layer Security (MLS), un nouveau protocole de sécurité beaucoup plus avancé. RCS, qui est devenu la principale plateforme d’envoi de SMS d’Android en 2019, a déjà révolutionné la messagerie en offrant des fonctionnalités telles que la communication chiffrée, les accusés de lecture et les indicateurs de frappe. Il a marqué une amélioration considérable par rapport aux SMS et MMS traditionnels.

L’adoption du protocole a été généralisée, et Apple a récemment rejoint le mouvement en ajoutant la prise en charge de RCS dans iOS 18. Cependant, RCS a ses limites, en particulier lorsqu’il s’agit de communication multiplateforme. Pour y remédier, Google a annoncé l’année dernière la prise en charge de MLS, dans le but d’apporter le chiffrement de bout en bout inter-plateforme aux appareils Android.

LE MESSAGING LAYER SECURITY (MLS), C’EST QUOI ?

MLS, développé par l’Internet Engineering Task Force (IETF), est un protocole amélioré conçu pour garantir une communication chiffrée entre différentes applications et plateformes, tant pour les chats individuels que pour les chats de groupe.

Les récentes découvertes du leaker Assemble Debug ont mis au jour des chaînes et des flags liés au MLS dans l’application Google Messages, ce qui indique que son intégration est en cours. Ces découvertes suggèrent donc que Google se prépare à faire de MLS la couche de sécurité par défaut pour la messagerie. Grâce à ça, Google devrait être en mesure d’améliorer considérablement la confidentialité et de la sécurité des utilisateurs, avec pour objectif de chiffrer par défaut tous les messages échangés.

L’adoption de MLS s’inscrit surtout dans le cadre des efforts déployés par Google pour se conformer aux règles d’interopérabilité de l’UE, qui exigent que les plateformes de messagerie permettent l’échange gratuit de données et un accès ouvert aux services de messagerie tiers. Google s’est fait l’avocat de ces règles, demandant même que l’iMessage d’Apple soit soumis aux mêmes normes. Pour rappel, la plateforme d’Apple a pour l’instant échappé au règlement.

La mise en œuvre de MLS dans Google Messages devrait changer la donne en matière de communication multiplateforme. Elle pourrait permettre d’offrir une messagerie chiffrée de bout en bout et transparente, quelle que soit l’application ou le système d’exploitation choisi par l’utilisateur.

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Comments
Chargement...