EarSpy : cette faille de sécurité peut aider un pirate à connaître votre identité et votre sexe

0 5 163

Les chercheurs de cinq universités américaines ont trouvé un moyen d’écouter vos conversations et d’en déduire vos informations personnelles à travers les capteurs intégrés dans les smartphones sous Android.

La collaboration des chercheurs de cinq universités américaines a donné naissance à une technique d’attaque par canal auxiliaire dénommée EarSpy. Cette dernière met à profit les capteurs d’un smartphone Android (accéléromètre et autres gyroscopes) pour intercepter les vibrations transmises par le haut-parleur. Une fois interprétées, elles permettent non seulement de déduire des informations concernant la personne appelant, mais aussi le contenu de la conversation en cours.

Pour arriver à ce résultat, les scientifiques des universités A & M du Texas, Temple, Dayton, Rutgers et de l’Institut de technologie du New Jersey ont élaboré un algorithme d’apprentissage automatique. Sans les progrès techniques accomplis ces dernières années en matière de composants et de retransmission sonore, une attaque par canal auxiliaire telle que EarSpy n’aurait pas été concevable. Celle-ci s’est révélée impossible à exploiter sur un OnePlus 3T datant de 2016. En revanche, un OnePlus 9 de 2021 a permis aux chercheurs de faire le plein de données utiles : le haut-parleur du smartphone le plus récent est beaucoup plus puissant et précis.

GRÂCE À EARSPY, TOUS LES CAPTEURS DE NOS SMARTPHONES SE TRANSFORMENT EN VÉRITABLES MOUCHARDS

Si « prometteuse » que soit EarSpy, les informations recueillies sont loin d’être totalement fiables. Même entraînées sur un ensemble fini de données audio, les scientifiques n’ont pu déterminer le sexe de la personne appelant qu’avec une précision de 88,7 % en moyenne. L’identification de l’interlocuteur ne fonctionnait qu’à 73,6 %, tandis que la reconnaissance vocale n’était fiable que 33,3 % à 41,6 % du temps. L’Intelligence artificielle évolue à une vitesse exponentielle ; ces chiffres sont amenés à tendre très rapidement vers les 100 %.

Si vous utilisez un smartphone Android au quotidien, il n’y a pas encore de quoi vous inquiéter : vos conversations et vos informations sont à l’abri de EarSpy. Les universitaires qui ont conçu cette technique ne nous veulent aucun mal. Leur étude vise à démontrer que, placé entre de mauvaises mains, ce type d’attaque pourrait un jour devenir monnaie courante.

Source : Bleeping Computer

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Comments
Chargement...