TikTok : suppression de 470 000 comptes dû à la pornographie

0 5 137

TikTok a décidé de s’attaquer aux comptes abritant du contenu pornographique et/ou utilisé pour faire la promotion de la prostitution. Selon les données du réseau social, TikTok a banni en octobre 2020 pas moins de 470 000 comptes coupables de diffuser du contenu pornographique. 

TikTok reste toujours l’une des applications les plus populaires de la planète. En 2019, TikTok a dépassé le milliard de téléchargements, de quoi faire trembler Facebook. Malgré ce succès retentissant, le réseau social doit régulièrement faire le ménage sur sa plateforme, enfin d’assurer la sécurité de ses utilisateurs.

Comme nous le rapportent nos confrères du site Gizchina, Douyin (la version chinoise de TikTok) ne rigole pas avec les propriétaires de faux comptes. Ainsi, rien qu’en octobre 2020, la plateforme a effacé un total de 133 904 vidéos, 33 028 extraits audio, 1862 challenges TikTok et a bloqué de manière permanente 836 100 comptes. 

En outre, le réseau social affirme avoir lancé depuis cet été 2020 une campagne pour nettoyer TikTok des contenus pornographiques et des comptes utilisés dans des réseaux de prostitution. Rien qu’en octobre 2020, le centre de sécurité de Douyin affirme avoir supprimé 472 797 comptes abritant du contenu pornographique et/ou liés à des réseaux de prostitutions. 54 358 comptes frauduleux ont également été épinglés et bannis définitivement.

Un nouveau sursis pour TikTok aux États-Unis

Pour rappel, la situation de TikTok aux États-Unis est toujours incertaine. Le 12 novembre 2020, l’administration Trump a accordé un nouveau sursis au réseau social. Comme il est possible de le lire sur le site officiel du Département du Trésor des États-Unis, ByteDance (la maison mère de TikTok) a jusqu’au 27 novembre 2020 pour se plier aux exigences du gouvernement et finaliser le rachat de Tiktok par Oracle et Wallmart.

Cette prolongation donnera aux parties du temps supplémentaire pour résoudre cette affaire”, a assuré Monica Crowley, porte-parole du Département du Trésor américain. De leur côté, les dirigeants de ByteDance se disent “impatient de parvenir à une solution qui réponde à leurs inquiétudes sur la sécurité”. 

ByteDance se dit également soulagé d’avoir enfin des nouvelles du gouvernement américain. Avec les élections présidentielles, TikTok a affirmé que le gouvernement américain avait oublié de le bannir. La société craignait que les délais accordés pour finaliser le rachat ne soient dépassés, au risque de mettre en péril les 1500 employés américains de TikTok.

Source : Gizchina

Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
Comments
Chargement...